C'est l'histoire d'un couple qui, arrivé dans la quarantaine, s'organise pour partir un an, en congé sabbatique, sac au dos, en Asie.
Petit détail : ceci s'est passé en 92-93 !
Après relecture de Routards & Cie, que Sally avait rédigé à notre retour, nous avons décidé d'en faire un blog d'une durée d'un an en respectant le texte original et sa chronologie afin d'y retrouver les émotions de l'époque.
Les 675 photos, les 65 documents scannés, les 12 dessins, les 125 vidéos et les 95 enregistrements sonores sont d'époque aussi.
Bonne lecture !

Kovalam, 1er novembre 1992

Madurai-Trivandrum en bus local. Traversée d’est en ouest de la pointe de l’Inde.

[Impressions sonores de la traversée]

Nous essayons en vain de nous faire déposer quelques kilomètres avant Trivandrum pour rejoindre la plage de Kovalam en rickshaw, car l'embranchement est bien avant Trivandrum. Le car entier s’insurge, et nous donne son avis par l’intermédiaire du chauffeur : “Puisque vous avez acheté des billets pour Trivandrum, vous irez jusqu’à Trivandrum et reprendrez un autre bus pour Kovalam. C’est moins cher que le rickshaw !”. Philippe est rouge de colère, une heure de car en plus après les sept que nous venons d'avaler !


Kovalam : ses cocotiers, ses plages, son village de pêcheurs, ses vendeuses de fruits frais et d’huile de coco.


Après quelques jours de découverte intense, nous avons besoin de cette halte et d’un peu de repos. Quoi de plus agréable que de prendre ses repas en regardant la mer ?

[Ambiance de Kovalam]

Les pêcheurs, qui n’ont pas abandonné leur tradition malgré le développement d’une activité touristique, continuent, chaque matin, de tirer leur immense filet vers la plage en rythmant leurs efforts d’un chant cadencé. Les restaurateurs viennent leur acheter une partie de leur pêche : calamars et sardines, mais aussi langoustes et gambas qui mettent du beurre dans les épinards !

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...